nicolasmerian

Nicolas Kaplyn a vécu un mois de mai incroyable !

Entre castings pour des comédies musicales, séries télé, et l'enregistrement de nouveaux morceaux, Nicolas a un printemps florissant. Il nous parle de ses dernières actus hautes en couleur.

  • La comédie musicale, un véritable talent chez Nicolas qui est aussi auteur, compositeur, interprète.

Nicolas a passé début mai un casting pour la prochaine production du théâtre Mogador 'Bel Ami ' Au départ il n'est pas pré-sélectionné. Et finalement la directrice de casting le rappelle. Le casting s'est bien passé, comme à chaque projet de comédie musicale. Il attend la réponse.

Il prépare par ailleurs le concours de la classe libre Mogador / Cour Florent pour renforcer ces atouts dans ce domaine. L'agence le soutient financièrement dans ce projet.

  • Côté tournage, Nicolas a participé à une incroyable expérience, un KINO à Budapest.

Le principe est simple : Des passionnés de films amateurs et pros (réalisateurs, directeurs de photographie, caméraman, preneurs de son, script-doctors, comédiens bien sûr, monteur, effet spéciaux…) se réunissent dans un pays pendant 9 jours avec pour objectifs de faire un maximum de court métrage (7/8 min max). Les 9 jours sont découpés en 3 sessions de 3 jours. La première demi-journée de chaque session est consacrée à l'exposition des projets par les réalisateurs (entre 12 et 18 projets par session). Ensuite tous les participants se répartissent en fonction des projets et forment des équipes. Elles ont 2 jours pour tourner et monter le film. A l'issue de chaque session, une projection dans un cinéma de la ville est organisée.

  • Son expérience a été extrêmement enrichissante. Il nous raconte…

Il y avait peu d'acteurs sur ce Kino à Budapest du coup ça m'a permis de tourner dans 10 films et surtout j'ai eu la chance de participer aux projets les plus ambitieux, réalisés par les réalisateurs les plus compétents du Kino. J'ai eu des rôles plus ou moins différents entre les films mais toujours des expériences de tournage nouvelles! Ça m'a demandé une grande capacité d'organisation, d'adaptation et de mémorisation rapide des textes car des fois j'avais 4 tournages la même journée. Grâce aux tournages j'ai pu découvrir la ville de Budapest dont je suis tombé amoureux. Cette ville est splendide à tous les niveaux!
Le film qui aura été le plus intéressant quoique le plus difficile est Speechless, un film muet, une histoire romantique autour de la danse. Il a fallu que j'apprenne des pas de danse en moins d'une journée en étant coaché par une chorégraphe pro. Ni moi, ni l'autre comédienne ne sommes des danseurs pro et ça a était très difficile et épuisant pour nous. Le gros du tournage s'est fait en une nuit. On répétait et répétait les pas avant de filmer… Le résultat est plutôt correct même si le projet était trop ambitieux pour un Kino selon moi '

Une grande partie des tournages s'est faite en anglais et Nicolas ayant réussi à récupérer par mal d'images pourra réaliser une nouvelle bande démo en anglais que nous ne manquerons pas de vous montrer. Certains courts métrages iront arpenter les festival, ce qui offrira une visibilité supplémentaire à Nicolas.

Sneetch poster Speechless poster Under a foreign sun poster

Pour en savoir plus sur Nicolas, cliquez ici !!!