hermine2

Hermine Huguet nous raconte son dernier tournage « Virtual Revenge »

En avril Hermine tourne dans un court métrage suite à un casting réussi décroché par Terres d’Artistes. Il s’agit d’un film autour du harcèlement scolaire, un thème particulièrement cher à Hermine qui s’engage alors pleinement dans ce projet. Le titre « Virtual Revenge » – Les deux réalisatrices Laura FREALLE et Rawda HAMMOUTI .

  • Etape 1  : le casting 

Au départ l’annonce est accompagnée d'une scène à préparer pour le casting. Hermine est particulièrement intéressée car elle a vécu elle-même le harcèlement scolaire. Elle prépare alors très personnellement ce casting en s’appuyant sur le texte et le scénario. Dans cette scène elle va montrer la sensibilité, la fragilité de son personnage, caché derrière une apparence agressive.

  • Etape 2 : le tournage

Manon, son personnage, harcèle les gens car elle a un côté paranoïaque. Elle se sent agressée et devient agressive en retour. Mais elle va loin, trop loin et l’histoire se termine au poste de police…

Ce rôle m'a permis de comprendre des choses ! Personnellement j'ai vécu cela ' de l'autre côté ' en tant que harcelée, et j'ai pu en l'interprétant comprendre ce qui amenait les gens à faire ça, être comme ça .

Hermine porte un regard critique sur Manon. Même si elle peut la comprendre, imaginer son vécu, son enfance, à ses yeux rien n’excuse ses actes. Cela ne l’a pas empêchée de rentrer à fond dans son rôle, pour donner le meilleur au spectateur.

On ne règle pas les dilemmes en agressant les autres ! C'est plutôt d'abord en réglant les choses avec soi, en se remettant en question soi-même

  • Si c’était à refaire ? 

Hermine est contente du résultat. Avec du recul, elle se dit qu’une prochaine fois elle travaillerait peut-être différemment, poserait d’autres questions, sur des points précis de son vécu, comprendre encore mieux l’origine du comportement et saisir les ressorts psychologiques.

A travers cette expérience, elle a un peu plus intégré sa mission de comédienne : apporter un message tout en divertissant le spectateur. Les aider à se raccrocher à quelque chose qui les touche. Leur faire comprendre le message, avoir un déclic, apprendre, prendre conscience…

Etre acteur c'est témoigner de la vie et du monde, c’est renvoyer ce que le monde est, tel qu'il est. C’est faire témoigner des gens, exprimer une sorte de mémoire, faire se souvenir des choses…

Et puis l’expérience est complète car Hermine a particulièrement apprécié l’équipe : une équipe de jeunes d’école « au taquet » complète et professionnelle et un super partenaire. Bref de belles rencontres !

Pour en savoir plus sur les dernières actus de Hermine Huguet de la Perotière, une jeune comédienne de 18 ans du Cours Florent, cliquez ici !!!