Camille

amandine

Vous allez être surpris par Amandine Rousseau dans LOV !

Amandine tient le rôle de Claire dans le court métrage dramatique de Jean Bigot, Lov. Elle a aimé ce rôle surprenant et loin de sa personnalité. Elle nous raconte.

  • Le Pitch 

C'est l'histoire d'un homme Eric, la trentaine, marié à la douce Claire enceinte, dont la vie est très rangée. Il travaille dans un bureau et un jour il rencontre Allyha, une jeune femme de 20 ans qui fait des sondages. Un soir il ment à sa femme pour la retrouver… et très vite Eric se retrouve pris à son propre piège.

  • Ce qui a plu à Amandine dans ce rôle.

Leur vie est très réglée, vissée. Ils mangent bio, se couchent tôt, se parlent gentiment… Au début Claire est hyper calme jusqu'à ce qu'Eric lui annonce qu'il ne sera pas là le soir. Et là elle pète un plomb.

Et c'est cette versatilité, ce contraste entre une apparence extérieure très lisse et des failles intérieures importantes qui ont plu à Amandine : travailler sur ces facettes, faire exister des nuances, dans la subtilité, en amenant plusieurs couleurs de jeu. Un exercice qu'elle avait commencé à faire dans Rien, plus rien au monde.
De plus Claire est très éloignée d'elle. Et elle aime se surprendre dans ses interprétation, autant que surprendre les autres. Le personnage est très versatile.

  • Sa sélection

La rencontre avec ce jeune réalisateur s'est très bien passée. Il l'a choisie car elle captait vite les demandes et ça lu a plu. Amandine est une comédienne qui sait s'adapter, propose, improvise quand nécessaire. C'est aussi une jeune femme sympathique, rigoureuse, fiable et bosseuse, avec une grande palette de jeu avec des opposés assez flagrants. Alors pour la découvrir encore mieux,  cliquez ici !!!

timothée2

Timothée Petit revient ' en uniforme ' dans deux longs métrages.

L'histoire commence avec une grande journée de casting pour le film de Xavier Gens, ' Budapest ' et se termine dans le tournage ' la fête des mères ' Timothée nous raconte comment il a enchaîné ces deux tournages.

La rencontre

Timothée participe à une grosse journée de casting avec Christophe Istier au Palais des Glaces. Le casting se passe bien et Christophe Istier recherche des pompiers pour la dernière scène. Au départ il émet une réserve préférant de vrais pompiers, mais finalement il mixera comédiens et pompiers et Timothée tourne plusieurs jours en tenue de pompier.

Ce qu'il retient de ce tournage ?

Déjà il apprend les gestes des pompiers. Mais il profite aussi d'une excellente ambiance lors de ce tournage qui aura lieu fin août en région parisienne. Et puis il prend la ' coupe pompier ' pour l'occasion, car Timothée n'hésite pas à se transformer.

Récemment Christophe Istier le rencontacte pour tourner dans ' la fête des mères ' le long métrage de Marie Castille Mention-Schaar. Cette fois ci il jouera un policier ! La scène se passe dans un commissariat. Là encore, un petit comité de tournage des plus sympathiques.

Avec son air bonhomme, Timothée peut aussi jouer les ' officiers ' de différents corps de métier, une spécialisation à creuser pour ses prochains tournages !

Pour le découvrir,cliquez ici !!!

 

christ

Christiane participe au dernier clip de Bigflo & Oli dans le rôle d'une ouvrière !

Christiane aime bien tourner dans les clips. Parce qu'elle découvre des univers très différents et vit des tournages rapides, plus spontanés que dans des fictions. Découvrons ensemble la variété de sa palette d'interprétations !

Christiane et les clips c'est une longue histoire. Son tout premier tournage est celui du clip d'Arielle Dombasle, Porque te bas, dans lequel elle joue une femme espagnole. C'est celui qui lui a donné des ailes pour poursuivre son aventure face à la caméra. Après elle enchaine les fictions télé ou cinéma, dans des figurations et silhouettes très variées. D'ailleurs pour tout découvrir, cliquez ici !!!

Après Arielle Dombasle, elle va découvrir l'univers du rap avec Sadek Mektoub, mais aussi le monde de la haute couture avec ' Once Upon a time ' pour Chanel de Lagerfeld, où elle joue une femme élégante des années 20, mais aussi le pop de Théodore Paul et Gabriel avec ' The Slow Sunday ' où elle joue une garde forestière dans un saloon.

Vous l'aurez compris, Christiane est à l'aise dans tous les registres ! Et elle revient un peu plus précisément sur ce dernier clip.

Le tournage a eu lieu à Pantin en deux temps :

Le matin au cimetière de Pantin. Ce fut une scène difficile à tourner à cause des conditions climatiques. Il pleuvait, le sol était glissant et ils devaient cacher leurs visages derrière des parapluies, donc une visibilité limitée !

Après un déjeuner sympathique le long du canal de Pantin, avec les 2 chanteurs et la douzaine de comédiens – figurants, changement de costume et de décor !

L'après-midi dans d'anciennes usines désaffectées. C'était une scène intéressante à tourner où elle devait avoir une mine renfrognée.

Attention, c’est parti ! 

baptiste1

Baptiste Lenoir revient sur un de ses tournages de l'année, 6h17 ! Un rôle de composition.

‘6h17’ est un court-métrage réalisé par Margot Simon, une étudiante en 1ère année de l'ESRA. Baptiste y interprète le second rôle, le meilleur ami d'un homme qui se retrouve dans le coma. Un drame qui a amené Baptiste à endosser le costume d'un homosexuel. Il nous raconte ses impressions.

  • Le pitch

Il s'agit de l'histoire d'un homme qui brûle la vie par les deux bouts. Un soir en sortant de boite de nuit, alors qu'il traverse, il se fait percuter par une voiture. Il se retrouve dans le coma, et alors que son meilleur ami (Baptiste) homosexuel le veille dans sa chambre, des flashbacks viennent éclairer des tranches de sa vie.

Un message qui porte autour de la raison, de savoir profiter de la vie sans en abuser.

  • Un tournage intéressant et éprouvant

Il a eu lieu en juin et s'est déroulé sur 2 jours de tournage dont une journée dans l'hôpital et la 2ème dehors au petit matin puis dans un bar.

Les scènes de l'hôpital ont été tournées en studio. Elles ont été refaites complètement plusieurs fois. Le tournage en extérieur était prenant car il était très tôt dans la nuit ; il faisait froid et il fallait composer avec les passants, les voitures, les camions poubelles… Enfin la scène dans le bar était intense car il y avait beaucoup de figurants et il était intéressant de ' sortir ' du lot tout en ' étant dans la masse '

Sur ce tournage Baptiste a vraiment pris la pleine conscience de la nécessité de savoir s'adapter aux contraintes des tournages.

  • Un rôle de composition

C'était la première fois que notre ' rockeur ' jouait un homosexuel.

Ce fut doublement une surprise car il avait été casté au départ pour le rôle principal du fêtard, bien plus proche de sa nature.

Il a travaillé en subtilité et a su composer des scènes de proximité et de tendresse avec un autre homme. Selon les scènes, il devait aussi alterner entre le fait d'assumer cette relation ou de s'en sentir gêné face à son meilleur ami. Des nuances variées qui lui ont plu de travailler.

Pour découvrir Baptiste, cliquez ici !!!

 

amandine

Amandine Rousseau rejoue ' Miracle en Alabama ' au Théâtre d'Epinal

C'est avec la compagnie Ultreia, qu'Amandine Rousseau reprend le rôle d'Annie Sullivan le 23/11 à Epinal devant une salle de 500 personnes dans la pièce Miracle en Alabama. Elle nous parle de cette pièce incroyable à de nombreux points de vue et à ne manquer sous aucun prétexte !

  • Miracle en Alabama, un petit bijou méconnu

C'est une pièce de  Willyam Gibson, mise en scène par Lorelyne Foti.  Le pitch est issu d'une histoire vraie. C'est l'histoire d'Hélène Keller, une américaine née en 1886. A 2 ans elle est atteinte d'une méningite et devient sourde muette et aveugle. Pour ses 6 ans, ses parents lui prennent une préceptrice, Annie Sullivan (1er rôle féminin) qui lui apprend la langue des signes au toucher. Elles passeront toute leur vie ensemble.

Au-delà de cette incroyable histoire vraie, la portée du message est importante. Hélène Keller a beaucoup œuvré pour le droit des femmes aux USA et surtout pour le droit des personnes handicapées. Il y a dans cette pièce une vraie question sur les enjeux de l'éducation, l'éveil de la conscience humaine par l'éducation. Or cela rejoint une des visions du métier de comédien qu'a Amandine. Partager, transmettre de la culture, éveiller les consciences. Des sujets qui la touchent d'autant plus qu'elle a été  éducatrice spécialisée.

Enfin, c'est une pièce pleine d'espoir.

  • Un beau challenge pour Amandine

Amandine tient donc le 1 rôle féminin d'Annie Sullivan. Le rôle est très intéressant à de multiples titres.

Il a fallu apprendre le langage des signes. Mais ça aussi été un gros travail sur le théâtre sensoriel. Les répétitions, les exercices se faisaient les yeux bandés, les oreilles bouchées pour vraiment être dans les sensations.

Physiquement c'est aussi un rôle très engagé. Il y a particulièrement une scène avec une réelle violence physique entre Hélène et Annie, qui a demandé un travail particulier, une véritable proximité et une très grande confiance entre les deux comédiennes qui se sont réellement battues.

  • Un formidable travail d’équipe

On peut tirer un chapeau tout particulier aux comédiennes sur leur travail d'interprétation et de transformation. Clémence Viandier joue Hélène Keller à 7 ans, muette et aveugle, et elle est bluffante de crédibilité. Même chose pour Annie Sullivan qui à l'époque à 20 ans. Ce que nous montrent ces comédiennes, c'est comment le jeu intérieur transforme physiquement, comment la manière dont on est habité se traduit. Ce qu'il y a dans le regard peut vraiment permettre d'incarner le personnage.

Amandine et Lorelyne se sont connues à l'école Claude Mathieu.  Elles ont rapidement accroché. Les répétitions ont eu lieu au 104 à Paris. La dernière représentation a eu lieu à Troyes l'an passé, après avoir été jouée en résidence au théâtre de Neuchateau.

Pour en savoir plus sur Amandine, cliquez ici !!!

miracle

Et pour en savoir plus sur le projet, Rdv ici sur leur page facebook !

 

luis-2

Luis Lagren, un comédien qui sait se mettre en scène !

Depuis maintenant 3 ans, Luis réalise des shootings avec des photographes. Parce qu'il aime ça, parce qu'il collabore avec des influenceurs et prête ainsi son image à des marques, et parce que c'est un moyen de montrer qu'il peut tout jouer, n'importe quel personnage dans n'importe quel univers. Preuve en images…

Les mots sont parfois inutiles et pour vous parler de Luis et de sa créativité de comédien, de sa capacité à entrer dans la peau d’un personnage, on avait envie de vous laisser vous promener dans ses univers.

Vous le découvrirez surfer dans les blés, ou se transformer en homme horloge,  ou bien faire de la publicité pour un barbier parisien, la marque de parapluie Guy Dejean ou le dernier parfum Mercedes.

Dans certains projets, Luis prend part à la conception en proposant les lieux, les thèmes. Il apprécie autant la mise en scène, le choix des costumes que le shooting en lui-même. Alors comédien mais aussi modèle photo, sa palette est large.

Son univers d'inspiration ? Sacha Goldberger.

Pour découvrir les différents rôles de Luis, cliquez ici !!!

Et pour le suivre, allez sur Instagram et cherchez luislagren !

rafael1

Retour sur 2 tournages récents de Rafaël Rajabian

Rafaël continue de multiplier les expériences. S’il a récemment animé une soirée pour la WCOPA, et participé à une émission de télé interviewé en prime par une journaliste sur son expérience à Hollywood, en plus d’être un invité régulier dans M6 Kid et toi, il continue encore et toujours à jouer la comédie, car c’est bien ce qui l’anime et le passionne. Un court métrage et une publicité, voici Rafaël en images !

  • Kiwip Watch !

Avant l’été il tourne une publicité pour une montre connectée. Le spot est rapide et les enfants ont tous une pêche d’enfer et de jolis sourires. Nous on apprécie particulièrement le naturel de Rafaël et sa luminosité devant la caméra. Si l’autonomie est un jeu d’enfant, alors on peut dire que pour Rafaël, jouer la comédie est son jeu d’enfant !


  • Je suis une jalousie dévorante

Cette fois, c’est dans un court métrage étudiant préparé pour le Nikon Festival que l’on retrouve Rafaël. Ce film a été réalisé par Nicolas Marion, qui s’est formé un an à l'ESEC puis à trois ans à l'EICAR
Pitch : Le film parle de famille, de rancoeurs entre deux frères Olivier et Adam, rancoeurs qui exploseront à l’âge adulte lors d'un repas familial. Ce film s’attelle au sujet des ententes fraternelles et des soucis de communication.

Rafaël joue le rôle d’Olivier enfant, l’enfant considéré comme prodige, ayant de bonnes notes à l’école et que son frère croit avoir été chouchouté. Il ouvre la première scène du court métrage, qui se passe à Noël, déballant avec joie son cadeau.

Pour voir le court métrage, cliquez ici !

Et pour en savoir plus sur Rafaël, cliquez ici !!!

 

guyonn2

« Up in the Sky » un clip de la chanteuse américaine Jaymay qui met en scène Guyonn Auriau

L’été dernier, Guyonn Auriau participe au tournage d’un clip musical. C’est pour elle une expérience nouvelle de prêter son image à une chanteuse. Elle revient sur cette jolie expérience dont elle a apprécié la fantaisie et la particularité de recommencer une scène, elle tellement habituer à donner le meilleur en une fois.
  • Guyonn revient sur l’histoire…
Le tournage s’est déroulé pendant l’été 2016 pour une parution de la vidéo lors des fêtes de fin d’année.
J’avais été sélectionnée en Juin 2016 pour rejoindre la compagnie de danse Ballets with a Twist. Cette compagnie, de base classique, adapte ses Ballets à des inspirations exotiques, comme les univers imaginaires suscités par les différents types de cocktails : Mojito, Manhattan, Zombie, Champagne, Martini. C’est ainsi que j’ai été choisie, puisque la chanteuse a retenu cette compagnie pour participer au tournage.
  • Ce qui a plu à Guyonn dans ce projet 
Le caractère  »éphémère » des scènes interprétées pour ce tournage m’a interpellée : en effet, la prise de vue est très courte, à peine quelques secondes, et réitérée de nombreuses fois.
Cela permet à la fois de trouver de nouvelles sensations et de manières d’interpréter une idée par le mouvement, mais également à l’équipe technique d’être en mesure de choisir la meilleure prise. Cette sensation de seconde chance a pour moi été très surprenante, étant accoutumée à vivre selon la doctrine que Hemingway formulait par  »There is nothing else than now »..
D’autre part, de multiples outils et effets spéciaux sont utilisés, notamment pour une vidéo festive : ventilateur et poudre figurant de la neige, angles différents de tournage… ce qui a ajouté au caractère ludique du tournage. Enfin, nous avons également dansé avec diverses tenues et accessoires afin de diversifier le tournage.
  • Le résultat en images

Pour découvrir l’univers de Guyonncliquez ici !!!

comédiennes nov

Bienvenue à deux nouvelles comédiennes des plus expérimentées.

Christiane et Nathalie ont un parcours de passionnées, chacune à leur manière. L’une s’est découvert un plaisir à participer à des tournages sur un tard, comme un jeu; l’autre en a depuis toujours fait son métier en ajoutant de multiples cordes à son arc. Présentation de nos nouvelles artistes !

Nathalie Buigues a 50 ans et se définit comme  une comédienne, chanteuse, marionnettiste et metteur en scène professionnelle. Depuis 25 ans, elle est au théâtre, devant la caméra, coache des humoristes, joue avec de marionnettes, danse (particulièrement les danses de salon) chante (soprano) et sait changer sa voix. Elle travaille entre Paris, Lyon et St Raphaël et a déjà tout joué, des rôles humoristiques, comme ceux de Josiane Balasko à d’autres plus sérieux comme des pièces de Claudel. Mais regardez plutôt. Et si vous voulez découvrir la richesse immense de son parcours, c’est ici !!!


Christiane Cladera, 63 ans a commencé à tourner il y a 6 ans dans un clip d’Arielle Domsbale, et on peut dire qu’elle n’a pas arrêté. Figurations, silhouettes, petits rôles, elle monte doucement les marches des tournages. Ses profils sont multiples et c’est ce qui plait : concierge, manifestante, cantinières, scènes en costume… elle peut tout jouer. Elle a aussi un petit secret : elle a été le sosie de Michèle Bernier. Et c’est vrai qu’il y a un air ! En plus elle a même tourné une « minute beauté » ! Bref si vous cherchez une femme dynamique, remarquable qui a l’air d’avoir une bonne cinquantaine, pensez à Christiane. Découvrez tous ses tournages en cliquant ici !!!

WG4B0450

 

elodie

Elodie, chanteuse professionnelle, débute dans l’acting avec Terres d’Artistes.

Elodie a 19 ans mais déjà une très longue expérience de la scène comme chanteuse qu’elle débute à l’âge de 6 ans. Coachée au départ par son papa, elle prend vite de l’assurance et intègre le groupe Benty Brother en 2014. Aujourd’hui elle se tourne vers l’acting pour continuer à s’exprimer autrement.

Côté formation, Elodie est complète : chant depuis 2004, théâtre entre 2005 et 2010, danse entre 2002 et 2006, puis enfin comédie musicale à l’AICOM en 2017.

Elle est à l’aise dans tous les répertoires : Pop, Soul, Variété et cabaret.

Son rêve : exploiter son expressivité, sa capacité à jouer et à transmettre les émotions en commençant un parcours de comédienne. Mais si vous jugiez par vous-même ?

Pour en savoir plus sur Elodie, cliquez ici !!!